5 conseils pour décrocher un entretien d'embauche

Que vous soyez jeune diplômé ou sénior expérimenté, l’entretien de recrutement, c’est presque la consécration pour un postulant en recherche d’emploi. Répondre à une annonce ou faire une candidature spontanée suppose de faire un CV et une ou plusieurs lettres de motivation efficaces. Le meilleur modèle de CV ne vous mettra jamais à l’abri d’une erreur. Quelques secondes suffiront au recruteur pour sceller le destin de votre candidature. Soit il l’écartera d’emblée, soit il la conservera en vue d’une lecture plus attentive. Alors, comment rédiger un curriculum vitae et une lettre de motivation qui ne partiront pas directement aux oubliettes ? Comment se démarquer et attirer l’attention ?


Aborder votre recruteur directement, sans fioriture.

L’offre d’emploi que vous avez consultée a attiré votre attention. Certes, mais plutôt que d’en faire un argument, ne perdez pas de temps et allez à l’essentiel. Indiquez en référence le poste vous convoitez. Travaillez l’accroche et évitez les tournures-fleuves pour aborder directement le sujet de votre courrier : votre candidature et le fait que vous êtes le candidat idéal. Enumérez vos points forts et vos accomplissements dans l’ordre chronologique. Votre candidature doit apparaître comme une opportunité pour celui qui vous lira.


Penser comme votre employeur, penser mots-clés et nuage de mots !

Cabinet de recrutement ou employeur doivent retrouver ce qu’ils recherchent dans votre candidature. Songez qu’ils ont élaboré une offre d’emploi ou de stage et tenté d’y insérer des mots-clés pertinents pour leur secteur d’activité.Faites de même !Il se peut qu’avant d’arriver sur la table du recruteur votre CV passe au crible d’un « bot de recrutement » qui vérifie la présence de ces mots-clefs. N’hésitez pas à comparer le contenu sémantique de l’offre d’emploi avec celui de votre candidature. Alors, rendez-vous en ligne à la recherche des outils de nuage de mots !


Équilibrer compétences techniques et compétences transversales ou « soft skills ».

Selon le type de job visé, l’importance des compétences techniques peut-être relative. Ce sont précisément les compétences transversales, votre savoir-être, qui peuvent faire la différence et vous permettre d’obtenir le poste rêvé.


En plus des rubriques du CV classique comme « Parcours scolaire », « Formation » ou « Expérience professionnelle », la mise en page de votre CV devra faire la part belle aux compétences douces, encore appelées compétences transversales : confiance en soi, créativité, intelligence émotionnelle. Même si l’offre d’emploi est peu précise et que vous n’avez pas le CV parfait, misez sur vos compétences humaines pour changer de métier. Dans le cadre d’un premier emploi et d’un premier CV, n’oubliez pas de lister les jobs d’étudiants que vous avez occupés. Vos jobs d’été en diront certainement beaucoup sur vos qualités humaines, vos valeurs morales ou vous compétences comportementales.


Fournir un document aéré et lisible, exempt de toute faute.

Faites gagner du temps à votre recruteur et lui facilitant la lecture. Que ce soit pour présenter votre candidature ou exprimer votre motivation, pensez à faire un document court qui valorise votre personnalité, vos compétences et votre parcours professionnel.

Vous avez l’esprit synthétique ? Alors, montrez-le et évitez la surcharge, supprimez les qualificatifs inutiles. Privilégiez des formules courtes et les verbes d’action, votre CV n’en sera que plus percutant.

Soignez aussi la forme. Pas d'extravagance dans les polices ni dans la mise en page. Limitez-vous autant que possible à une seule page : il y a peu de chances qu’on prenne le temps de vous lire sinon !

Enfin, faites-vous relire pour éviter les fautes d’orthographe ou les erreurs de typographie.


Vérifier, vérifier, vérifier. S’assurer que rien ne manque à sa candidature.

N’oubliez ni votre état civil ni vos coordonnées dans les documents.

Vérifiez la mise en page : écrire un CV format Word ne dispense pas de l’envoyer au format PDF ni de le nommer correctement.

Vérifiez la cohérence des documents avec votre profil LinkedIn avant de postuler.

Limitez-vous autant que possible à une seule page : il y a peu de chances qu’on prenne le temps de vous lire sinon ! de motivation qui a manifestement été rédigée à l’attention d’un autre employeur. Une erreur, ça peut arriver, mais pas lorsqu’il s’agit de son interlocuteur ou du poste convoité. Même à la recherche d’un emploi, sachez rester professionnel !


#compétences #mots #nuage #softskills #entretien


Retrouvez d'autres conseils sur le blog de cvsansfaute.fr pour faire un bon CV.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout