Télétravail, hausse substantielle et tendancielle du distanciel face au présentiel !


Présentiel ou présenciel ?

La confusion règne quant à la terminaison à utiliser. Et la bonne vieille Académie a vite fait de contourner la question de l’orthographe pour plébisciter l’usage de « à distance » et de « en présence ». Mais, peut-on sérieusement dire : « la semaine prochaine, pas de télétravail pour moi, je travaille en présence… ? » « Mal dit » aurait écrit mon prof. de français.

Cela étant dit, il y a dans la langue française un usage qui prévaut quant à la bonne façon de former ces adjectifs qualificatifs à partir des substantifs, quand bien même il s’agirait de néologismes. Pourquoi « prévaut » ? Parce qu’on veut bien que des règles aient été édictées, mais elles souffrent toujours d’exceptions.

Distantiel ou distanciel ?


Jean-François Castille, maître de conférence en langue et littérature françaises de l’université de Caen, précise ces deux règles (MOOC unicaen, Renforcer ses compétences orthographiques) :

– les adjectifs dérivés de noms en « ance », finissent en « ciel ». Ainsi, « circonstance » donnera « circonstanciel ». Mais , l’exception confirmant la règle, « substance » donnera substantiel !

– les adjectifs dérivés de noms en « ence », finissent en « tiel ». Ainsi, « essence » donnera son dérivé « essentiel ». Mais « révérence » donnera « révérienciel ». Je m’incline, bouche bée, muet !

Guillaume Terrien, champion de l’orthographe qui a remporté les Dicos d’Or en 2004 fait remarquer que sur la soixantaine de mots en [sjεl], un tiers environ s’écrit en « ciel ». Selon lui, l’orthographe suit les principes suivants :

– un adjectif en [sjεl] formé à partir d’un mot en [ās] (« ance ») s’écrit la plupart du temps avec un « T ».

– un adjectif formé à partir d’un nom en « ice » s’écrit avec un « C » (Ainsi, « indice » donne « indiciel »). Mais que donne le singulier « interstice » ?

– trois exceptions au premier principe : circonstanciel, tendanciel et révérenciel.

– des adjectifs dérivés du latin contenant déjà un « C » : officiel, superficiel et artificiel.

Bref, sur une soixantaine de mots, tentons de retenir les règles, mais surtout des exceptions. C’est ainsi que, glissant sur les règles énoncées, la langue nous échappe et dévoile ces espaces interstitiels dans lesquels se jouent toutes ces difficultés !

Pour répondre à la question posée, on privilégiera « en présentiel » ou « en distanciel », mais pour simplifier on pourra tout simplement dire qu’on travaille « au bureau », ou « sur site » dans le premier cas et qu’on est « en télétravail » ou « en travail à distance » dans le second.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout