« C’est abusé » ou « c’est abuser »

Dans l’expression « C’est abuser ! », on voit très souvent le participé passé « abusé » remplacer l’infinitif « abuser ». Oui, c’est certain, si l’expression est utilisée pour faire référence à une situation où on a l’impression de s’être fait avoir, on ne dira pas qu’on s’est fait eu, n’est-ce pas ?

Pour ne pas faire d’erreur, il suffit de remplacer abuser par une expression qui facilite la compréhension de la situation dans laquelle on se trouve : si c’est abuser de demander 20 euros pour aller au cinéma, c’est prendre les gens pour des imbéciles que de croire qu’ils vont y aller.

Astuce : remplacez abuser par un verbe du 2e ou du 3e groupe, il est évident que personne ne songera à utiliser le participe passé avec finir ou mentir.

Ce serait mentir que de dire le contraire…

Donc, on n’écrit jamais : « 20 euros la place de ciné, c’est abusé. » Parce qu’on n’écrit jamais :

« 20 euros la place de ciné, c’est pris les gens pour des idiots ». Compris ? Et si vous n’avez pas COMPRENDRE, je ne peux rien FAIT pour vous !


99 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout