Quelle formule de politesse utiliser pour finir une lettre de motivation ?


Formule de politesse simple
Formule de politesse lettre de motivation

S’adresser à un futur employeur n’est pas toujours facile. Que vous connaissiez ou pas le destinataire de votre courrier, cette relation reste toujours celle d’un individu qui monnaie sa force de travail. Dans tous les cas, si vous estimez que votre position d’employé ne fait pas de votre employeur un supérieur, accordez-lui le fait que c’est votre client et qu’à ce titre, il mérite tous les égards dus à ce statut.


Concrètement, cela signifie que, sans marquer trop de déférence, vous devez maintenir un certain équilibre dans vos propos.


Le bon ton pour s'adresser à son futur patron

Ne soyez ni condescendant, ni obséquieux, ne soyez ni méprisant, ni autoritaire. Préférez donc une forme impérative, douce et respectueuse : « Veuillez agréer… » plutôt qu’une forme du genre : « Je vous prie de… »


Évitez un ton trop déférent, mais ne tombez pas dans l’excès inverse en restant trop léger : gardez les « Cordialement », « Bien à vous » ou « Cordiales salutations » pour plus tard, ils pourraient être mal interprétés par votre interlocuteur qui n’est pas encore votre collègue.

Offrez vos salutations distinguées ou respectueuses, mais sachez qu’en principe, seul un supérieur hiérarchique est en mesure de distinguer son subordonné… Vos meilleures salutations ou sentiments les meilleurs feront aussi l’affaire.


Dans tous les cas, évitez les expressions trop alambiquées… et que vous ne maîtrisez pas plus que votre interlocuteur.


Si vous faites référence à l’expression ou à l’assurance de vos sentiments ou de votre considération, rappelez-vous simplement que vous ne pouvez pas les associer à des salutations. Donc, bannissez « l’expression de mes salutations » et « l’assurance de mes salutations… » En revanche, on peut parfaitement transmettre ou agréer des salutations.


N’omettez pas dans votre formule finale de rappeler à qui vous vous adressez : si vous utilisez « Madame, Monsieur » au début de votre courrier reprenez-les dans votre formule de politesse. En revanche, évitez de reprendre un titre pompeux ou trop long : pas de « Je vous prie de croire, Madame la responsable des ressources humaines » ou « Monsieur le Président Directeur Général ». C’est inutilement long, gardez vos alexandrins pour la poésie ! Comme dans votre formule d’appel, évitez aussi le « Mademoiselle » en vertu du caractère désuet, voire méprisant qu’il pourrait avoir pour votre interlocutrice.


Enfin, dans un contexte professionnel, n’adressez jamais vos sentiments et évitez de présenter vos hommages (un homme peut présenter ses hommages à une femme). Restez formel en toute circonstance, privilégiez un ton cordial et des formules courantes.


Préférez les formules de politesse courantes :

  • Recevez, Madame, Monsieur, mes salutations respectueuses.

  • Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.

Bannissez les formules de politesse et les abréviations incorrectes et proscrivez :

  • « Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame, l’expression de mes salutations.»

  • « Je vous prie d’agréer, M. le Directeur des RH… ». Respectez la langue du recruteur. On abrège « Monsieur » en « M. » et non en « Mr » qui signifie « Mister ».

Évitez les formules pompeuses pour vous adresser à votre interlocuteur. Malgré son éminence et sa distinction, il n’en reste pas moins sur son séant pour vous lire et vous pour écrire !

  • « Veuillez agréer […] l’expression de mon profond respect » ou « Veuillez croire à ma haute considération. »

  • « Vous priant de bien vouloir […] croyez Madame, Monsieur, responsable des ressources humaines… » Ne faites pas part de votre gratitude avant l’heure.

Sachez rester simple, concis et veillez à rester vous-même ! On vous reprochera plus facilement une formulation amphigourique que votre simplicité. Privilégier la simplicité dans vos courriers, c’est une bonne formule, sinon la meilleure, pour faire part de vos sentiments respectueux envers le recruteur ou de vos salutations.


Retrouvez nos autres conseils gratuits de rédaction de CV sur le blog de cvsansfaute.fr !

115 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout